Du bist hier: Interpreten > F > Songtexte von Franck Monnet > Songtext: Les Bancs
Les Bancs


Fanent les rayons du soleil
ces soirées automnales
sont longues et légères
dans les allées du parc
Zénith va nutant
mon esprit t'accompagne

Sur le kiosque on dit Prévert
hier on jouait Mozart
les amoureux s'bécotent
au mépris des pancartes
ils ont la main verte
tous les buissons savent ça

faut-il qu'elle aime les bancs
faut-il qu'elle aime les bancs
faut-il qu'elle aime les bancs
pour s'installer comme ça

Tonne la clameur désuète de la mini fanfare



qui sous les grands mélèzes invite les trainards
flotilles indolentes à embpîter son pas

Comme les portes toutes se ferment
mieux que des automates
sans joie mais sans malaise
des gardes fouillent le parc
des fois qu'on néglige le rituel vespéral

faut-il qu'elle aime les bancs
faut-il qu'elle aime les bancs
faut-il qu'elle aime les bancs
poury rester comme ça

faut-il qu'elle aime les bancs
faut-il qu'elle aime les bancs
faut-il qu'elle aime les bancs
pour s'agripper comme ça

(c) 2008 - 2014 Songtexte-kostenlos.com